Voici ma "petite" collection d'appareils photo

J'ai trouvé quelques explications de ces appareils sur le site de "Sylvain Halgand" que je vous invite à visiter

http://www.collection-appareils.fr/

Lumiere_copie

LUMIERE - Scoutbox (1930)

(cet appareil m'a été offert par Mons. André...mon ancien patron et c'était le début de ma collection)

logoscoutbox

Pendant presque 20 ans, du début des années 30 à celui des années 50, les variantes du ScoutBox ont fait les beaux jours de la société LUMIERE.Le boîtier est en tôle recouverte d'un tissu noir. La face avant est décorée d'une plaque métallique à traits verticaux sur laquelle est inscrite la marque LUMIERE.
En face avant se trouvent le déclencheur et le sélecteur de vitesse à trois positions: Instantané (I) et Pose (P) et une position sécurité (S) dont on se demande bien l'usage. Le cadrage se fait à l'aide d'un viseur à miroir, orientable.

Agfa_Avastigmat_JGestar2

AGFA - Avastigmat - JGestar

( c'était l'appareil photo de mon père)

grand_m_re

(le petit bouclé...c'est moi avec ma grand-mère paternelle et mon frère)

Ce modèle est fabriqué en Allemagne au début des années 1930. Ce style d'appareil, petit par sa taille léger, permettait aussi bien de le placer dans les poches ou dans les sacs des Dames.
Il est équipé d'un obturateur Agfa. Un levier situé à coté du déclencheur, permet de bloquer l'ouverture du diaphragme pour de longues expositions.
La mise au point, de 2 mètres à l'infini. viseur à prisme horizontal et vertical, situé sur l'obturateur.

Objectif : Agfa Anastigmat J Gestar : 1: 8,8 x ? mm
Vitesses : B, 1/25s, 1/50s, 1/100s
Diaphragmes : 8,8, 12,5, 18

IMG_0049_copie

IMG_0051_copie

KODAK - Six-16 (1932-1934)

Le Kodak Six-16 apparaît alors que l'Art Déco est à son apogée. Cet appareil est un folding mais son design s'inspire du cubisme qui pousse à une simplification des formes. Les volumes sont parallélépipédiques aux angles à pans coupés.

Sur le plan technique, le Kodak Six-16 est le premier appareil fabriqué par Kodak pour le film 616.

Il est équipé d'un obturateur N°1 Diodak et d'un objectif Kodak Anastigmat 1:6.3 f=126 mm. L'ouverture de ce boîtier est dite "self-erectible" (l'appareil se déplie seul). Une autre version du Kodak Six-16, équipée d'un objectif 1:4.5, n'a pas cette sophistication d'ouverture.

IMG_0041_copie

EASTMAN KODAK - N°2 Brownie

Made in USA by Rochester N.Y

Difficile d'imaginer plus simple qu'un box : une boite en métal (ou même pour certains modèles, en carton), un support pour les bobines de film avec un bouton d'enroulement, un objectif ménisque avec un diaphragme à deux ou trois positions (plaquette coulissante percée de trous), un obturateur offrant deux vitesses (instantané et pose), voilà qui est plus que suffisant pour prendre ses premiers clichés.

Cet appareil utilise le film 120, 8 poses en format 6x9 cm.

IMG_0044_copie

KODAK Limited - N°2 Hawk-Eye Model B (1930-1933) 

Made in Great Britan

MANUFACTURER: Kodak Ltd.

PLACE MANUFACTURED: USA

TEXT ON STRAP:Rainbow Hawk-eye  »  No.2A model B 

PRODUCTION DATES: circa 1930-1933

FILM TYPE:116 rollfilm, IMAGE SIZE: 2½x4¼ inch . 

STANDARD LENSES/SHUTTERS:

Zeiss_Ikon_Erabox_copie

ZEISS IKON - Erabox (1930-1934)

"faible production"

In 1934 Zeiss restyled their Box Tengor line of box cameras. In tandem, they introduced the Baldur Box as a less expensive alternative. It appears the Erabox is a name variant of the Baldur Box, but other than the name they are the same camera. It is unclear whether the Baldur Box and Erabox were produced concurrently, but the Baldur Box was discontinued in 1936 where the Erabox was produced until 1938.

Both cameras were available in two sizes, 4.5 x 6cm and 6 x 9cm, both using 120 film. The Baldur Box carried Zeiss numbers of 51 for the 4.5 x 6cm size, and 51/2 for the 6 x 9cm size. I do not know the Zeiss number for the Erabox.

IMG_0027_copie

IMG_0028_copie

PHO-TAK CORPORATION - Eagle-Eye (1950)

IMG_0039_copie

KODAK - Six-20 Brownie'D (1953)

Comme c'est souvent le cas chez Eastman Kodak aux US ou Kodak Ltd en Angleterre, la désignation commerciale des box brownies a souvent été modifiée au court du temps sans que les caractéristiques techniques de ces appareils ne soient fondamentalement modifiées.

Ainsi, le Brownie Six-20 Camera ne fait que prolonger la carrière du Six-20 Brownie dont il reprend les même caractéristiques.

Les modèles D et E, produits respectivement de 1953 à 1954 et de 1953 à 1957. Ces deux modèles sont dotés dès le début de contacts pour le flash.

Tous ces modèles sont équipés d'une lentille portait à ménisque f/11 et utilisent un film au format 620 donnant des négatifs de 6 x 9 cm.

Agfa_JSolette_copie

AGFA - JSolette (1949-1952)

Les Isolettes II sont des caméras fabriquées dans les années 1940 et 1950

Vue oblique de la caméra. Cette caméra très compact offre un grand négatif (6 x 6 cm, approximativement 4x un 35mm)

VOIGTL_NDER_Vito_BL_copie

VOIGTL_NDER_Vito_BL__2__copie

VOIGTLÄNDER - Vito BL  (1957)

La prise en main de cet appareil étonne, tant il est lourd. Les matériaux et la fabrication sont d'excellente qualité.

Le Vito BL a une petite cellule Bewi non couplée, qui s'active en appuyant sur un petit bouton situé à l'arrière de l'appareil. Sur le cadran de la cellule, il n'y a pas d'aiguille, c'est le cadran qui tourne lorsqu'on appuie sur le bouton et le bon paramètre vient se positionner face à un onglet.

Son viseur est très grand. Sur certains modèles (dont celui-ci), il apparaît, dans le viseur, un cadre à lignes brillantes.

L'objectif est un Color-Skoppar 2,8/50. L'obturateur Prontor-SVS permet le 1/500.

IMG_0037_copie

ZEISS IKON - Contessa LK (1963)

Sous son esthétique discutable, le Contessa LKE cache un télémétrique de qualité agréable d'utilisation. Fabriqué par Zeiss Ikon de 1962 à 1966, le Contessa LKE est bâti autour d'un objectif Tessar de 50 mm ouvert à f/2.8. L'obturateur, un Pronto LK, donne les vitesses de 1/500 s à 1/15 s plus la pose B avec synchro-flash à toutes les vitesses. Le viseur est clair et lumineux et possède un cadre collimaté avec repères de parallaxe. On y voit en outre la cellule et le télémètre, tous deux couplés. La cellule possède également un rappel sur le dessus du boîtier. Le rembobinage se fait par une manivelle sous le boîtier. Le compte-vues doit être remis à zéro manuellement. Le Contessa LKE fonctionnne sans pile, l'obturateur étant mécanique et la cellule au sélénium tirant son énergie de la lumière qu'elle mesure. En contrepartie elle est totalement inefficace par faible luminosité.

Sa bonne finition, sa simplicité d'utilisation et ses fonctionnalités assez complètes font du Contessa LKE un appareil encore tout à fait utilisable de nos jours. Le LKE-B, construit de 1966 à 1968, se voit ajouter un sabot flash à contact direct.

Minolta_Electro_Shot_copie

MINOLTA - Electro Shot (1965)

  • Produced 1965 Minolta Camera Co., Japan

  • Film type 135 (35mm)
  • Picture size 24mm x 36mm
  • Weight 23.2oz (657.7g)
  • Lens Rokkor-QF 40mm 1:1.8 (6 elements, 'Achromatic' double coating)
  • Filter size 54mm screw-in, 57mm slip-on
  • Focal range 2.6' to infinity
  • Shutter Seiko-ES
  • Shutter speeds 1/15 - 1/500
  • Viewfinder coupled rangefinder, bright line finder w/parallax marks
  • Exposure meter lens mounted CdS, underexposure warning light in VF
  • Auto EV range 5.6 to 17
  • Battery Mallory RM1 1.3v (modern equivalent is PX1A)
  • ASA 25-400
  • Hotshoe, pc sync
  • Flashmatic system using guide number settings
  • Self-timer
  • Battery check button

Yashica_Minister_D__2__copie

YASHICA - Minister D (1963)

L'appareil est munie d'un télémètre couplé à la bague de mise au point, d'un objectif de 45mm de focale ouverte au maximum à f2,8.

Pour la mesure de l'exposition il est équipé d'un posemètre à cellule CDS demandant une pile pour fonctionner non couplé. Il faut lire la mesure sur celui-ci et reporté la lecture sur une bague d'objectif, une fois la valeur ainsi reporté on peut choisir le couple vitesse ouverture qui nous convient.

Contrairement aux Électro 35 et Électro 35 GS le Minister D peut ainsi être utiliser complètement en mode manuel.

IMG_0046_copie

KODAK - Instamatic 133

Le 133 est un 33 modifié pour l'utilisation du "flash-cube". La molette d'armement est remplacée par un levier, plus fonctionnel. Le 133 sera à son tour modifié en 133-X, qui comme l'indique le X sera destiné à être utilisé avec des "magicube".

Le 133 a été fabriqué en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Espagne, de 1968 à 1970. D'après le catalogue Natkin de 1970, il valait 121 francs .

  • Marque : Kodak
  • Modèle : Instamatic 133
  • Pays de fabrication : Allemagne, Espagne, Grande-Bretagne
  • Début de fabrication : 1968
  • Format de film : 126  Lancé par Kodak en 1963 (Photokina 63), suite a l'observation
    que plusieurs clients utilisant le 135, demandaient toujours à leur détaillant d'installer le film dans l'appareil pour être sûr qu'il serait bien "accroché" (merci Alain). Film 35 mm (28 x 28) se présentant en cartouche rigide, incluant la bobine réceptrice, la bobine émettrice et le guide film, solidarisés. Les perforations du film des cartouches 126 sont différentes de celles des films 35 mm (135).
    Une ouverture au dos et au centre de la cartouche permet de lire le n° de la vue en cours. Les appareils utilisant ce type de pellicule devaient donc avoir une fenêtre transparente au dos. Kodak a arrété la production du 126 en 1999.

  • Kodak_New_York_copie

    KODAK - New-York

    Polaroid_Automatic_330_copie

    POLAROID - Automatic 330

  • Marque : Polaroid

  • Modèle : Polaroid automatic 330

  • Pays de fabrication : Etats-Unis

  • Début de fabrication : 1970

  • IMG_0055_copie

    POLAROID - Colorpack 80 (1971)

    Description d'après le Cinéphotoguide de 1975 : Utilise les films type 87, 8 vues noir et blanc et Polacolor type 88 au format carré 8,2 x 8,6 sans laquage. Développement 30 secondes (1 minute pour la couleur). Obturateur se réarmant automatiquement allant de 1 seconde au 1/500. Cellule CdS (Sulfure de Cadmium). Exposition automatique par obturateur électronique transistorisé. Contrôle manuel permettant deux corrections (photos plus claires ou plus sombres). Mise au point par rectangle rouge dans le viseur à 1,50 m du sujet. Prise de flash incorporé pour flash-cube standard. Deux ouvertures f/9 pour Polacolor type 88, f/60 pour film type 87 (3 000 ASA). Carrosserie plastique moulé grainée noire avec poignée et dragonne.

  • Marque : Polaroid

  • Modèle : Colorpack 80

  • Pays de fabrication : Grande-Bretagne

  • Début de fabrication : 1971

  • IMG_0045_copie

    CANON - AE1

  • Marque : Canon

  • Modèle : AE-1

  • Pays de fabrication : Japon

  • Début de fabrication : 1976

  • Format de film : 135

  • IMG_0064_copie

    MAMIYA 645

    ( j'ai beaucoup utilisé cet appareil de le cadre de ma profession - Mode coiffure)

    DSC01074_copie

    MINOLTA - Weathermatic 35DL

    (j'ai fait de la plongée avec)

    Plong_e

    Canon_EOS_620_copie

    CANON - EOS 620

    IMG_0047_copie

    IMG_0048_copie

    SONY - Super Cybershot DSC-T100 - Digital

    DSC01073_copie

    CANON - EOS 350D - Digital

    A SUIVRE...avec encore quelques appareils photos mais aussi des caméras, des agrandisseurs, des caméras vidéo, des flashs, des objectifs etc...